Courriel: Mot de passe:
Mot de passe oublié ?
  Qui sommes-nous?
  Membres et amis
  Nos partenaires
  Faire un don
  Bulletin électronique
  Boutique
  Pour nous joindre
bouton exposition bouton cyber photo bouton recherche bouton activite bouton artiste bouton derniere nouvelles bouton espace jeunesse
     
   
  Mot-clé




   
     
     
 
Taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
 
     
     
  Jean Paul Riopelle (1923 - 2002 )  
  Médium(s) : peinture, sculpture, estampe
Présentation de l'artiste

D’abord élève de Paul-Émile Borduas à l’École du meuble de Montréal en 1940, Riopelle devient ensuite une figure importante du groupe des Automatistes dont il signe le manifeste Refus Global en 1948. L’année suivante, l’artiste quitte le Québec pour Paris, où il poursuit sa carrière jusqu’en 1990. Étant un homme plutôt discret et complexe, Riopelle parle peu de sa démarche artistique. Malgré tout, il est possible de constater que Riopelle est un grand érudit qui maîtrise parfaitement les divers sujets qu’il aborde. Toutefois, à partir des années 1980, incommodé par l’ostéoporose, il perd la souplesse nécessaire à ses gestes artistiques habituels et trouve des solutions pour limiter les effets de la maladie sur son travail. À partir de ce moment-là, son œuvre se transforme. Il adopte des techniques mixtes, comme la bombe aérosol. La fin de la vie de l’artiste se déroule tranquillement à l’Isle-aux-Grues, un endroit apprécié par Riopelle notamment en raison de la présence des oies sauvages souvent représentées dans ses œuvres.