Courriel: Mot de passe:
Mot de passe oublié ?
  Qui sommes-nous?
  Membres et amis
  Nos partenaires
  Faire un don
  Bulletin électronique
  Boutique
  Pour nous joindre
bouton exposition bouton cyber photo bouton recherche bouton activite bouton artiste bouton derniere nouvelles bouton espace jeunesse
     
   
  Mot-clé




   
     
     
 
Taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
 
     
     
  David Sorensen (1937 - 2011 )  
  Médium(s) : peinture, sculpture, oeuvre sur papier, techniques mixtes
Présentation de l'artiste

Né à Vancouver en 1937 et décédé en 2011, David Sorensen s’installe à Montréal en 1964 après un séjour marquant au Mexique. Membre de l’Académie royale du Canada depuis 1996, il a connu une carrière d’envergure internationale à partir du milieu des années 60. Étudiant tout d’abord l’architecture, discipline qui se fait ressentir dans toute son œuvre, il dévie ensuite vers l’art contemporain, produisant d’abord des sculptures, puis s’investissant davantage dans la peinture. Il est très marqué par le courant minimaliste qui se développe aux États-Unis dans les années soixante et soixante-dix. Il remet rapidement les codes de ce mouvement en question et s’amuse à les modifier selon ses propres désirs et questionnements. Il conçoit ainsi des jeux conceptuels qui intègrent la participation du spectateur. La lumière est au centre de la réflexion que David Sorensen a développé tout au long de sa carrière artistique, mais plus particulièrement à partir des années soixante-dix. Il sonde ce phénomène à travers l’interaction des lignes et des plans colorés. Une fascination pour la couleur fait ensuite son apparition dans la même veine que le colour field painting aux États-Unis. Contrairement à l’art optique, Sorensen tente de recréer des ambiances feutrées et lumineuses grâce à la couleur. Après avoir déménagé dans les Cantons-de-l’Est, il crée une série de paysages semi-abstraits. Il intègre une ligne d’horizon dans un environnement propice à la contemplation.

Ses tableaux se feront ensuite définitivement plus abstraits. Au cours des années 1990, il crée également une série d’œuvres inspirée d’un voyage en Asie, dont au Japon. Il s’inspire entre autres de la forme des kimonos et de l’aspect des portes en papier de riz qui laissent filtrées la lumière. Les œuvres de Sorensen sont difficilement classables car elles fusionnent bien souvent le géométrique et le lyrique. Bien qu’elles soient souvent abstraites, leurs titres orientent la lecture et les ramènent au cœur même de la réalité qui les ont fait naître. Souvent, pour créer ses effets de couleur, l’artiste superpose plusieurs couches de pigments.

De plus, l’influence de l’architecture et de la nature se font sentir dans ses œuvres, mais ses recherches sont également rattachées au spirituel et il est influencé par les penseurs asiatiques. Il se laisse beaucoup influencé par son instinct, ses mouvements intérieurs et sa conscience personnelle.