Courriel: Mot de passe:
Mot de passe oublié ?
  Qui sommes-nous?
  Membres et amis
  Nos partenaires
  Faire un don
  Bulletin électronique
  Boutique
  Pour nous joindre
bouton exposition bouton cyber photo bouton recherche bouton activite bouton artiste bouton derniere nouvelles bouton espace jeunesse
     
   
  Mot-clé




   
     
     
 
Taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
 
     
     
  Ulysse Comtois (1931 - 1999 )  
  Médium(s) : peinture, sculpture, dessin
Présentation de l'artiste

Né à Granby en 1931, Ulysse Comtois est décédé à St-Hyacinthe en 1999. Avant d'aborder la sculpture, Comtois est d'abord peintre, fréquentant le groupe des automatistes de Paul-Émile Borduas avec qui il expose au milieu des années cinquante. Sa sculpture de la fin des années soixante et du début des années soixante-dix révèle l'influence qu'a sur lui le travail d'assemblage du sculpteur américain Alexander Calder. Sans vouloir copier ce dernier, Comtois cherchera à proposer sa version personnelle d'une œuvre transformable, et à se démarquer de la figuration anthropomorphe qui marque l'ensemble de l'histoire de la sculpture pour s'associer davantage au machinisme. Ainsi, il institue de nouvelles pratiques d'atelier qui seront particulièrement fécondes pour la suite de l'histoire de la sculpture au Québec. Cependant, l'artiste occulte l'utilitarisme véhiculé par une telle esthétique, puisque, pour lui, il s'agit d'un objet poétique qui laisse place à l'imagination.

Pour Comtois, ses œuvres sont davantage des instruments de connaissance du monde plutôt que des objets finis. Que ce soit par la peinture, le dessin ou la sculpture, l’artiste enquête sur les caractéristiques propres au bidimensionnel et au tridimensionnel, ainsi qu’à leur interrelations. Comtois est d’abord et avant tout un artiste qui se questionne sur les concepts de structure et d’espace, que ce soit à travers la peinture ou la sculpture. Bien que ces recherches soient très ancrées dans les sciences (mathématiques, cosmologie et physique), il confère à ses œuvres une forte charge poétique qui les rend indéniablement séduisantes et accessibles. Les œuvres de Comtois ont souvent un caractère ludique et humoristique. Malgré leur apparente objectivité, elles font souvent référence à la réalité.