Mot de passe oublié ?
bouton exposition bouton cyber photo bouton recherche bouton activite bouton artiste bouton derniere nouvelles bouton espace jeunesse
     
   
  Mot-clé




   
 Expositions en cours
 Publiqu'Art
 Itinér'Art (expositions itinérantes)
 Expositions en préparation
 Expositions antérieures (archives)
 Exposer au musée
  Secteurs d'intérêts
  Objectifs de la politique d'exposition
  Salles d'expositions
  Processus de sélection
   
     
     
 
Taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
 
     
     
  Les années 70 (présentation au MSBL)  
 
Artiste(s) : Bill Vazan, Ulysse Comtois, André Fournelle, Serge Lemonde, Yves Trudeau, Paul Lacroix, Rita Letendre, Claude Tousignant, Robert Wolfe, Peter Gnass, Gilles Boisvert, Serge Lemoyne, Serge Tousignant, Michèle Bernatchez, Charles Gagnon, Antoine Dumas, Olaf Hanel, Jacques Hurtubise, Denis Juneau, Michel Leclair, Norman McLaren, Guy Montpetit, Jacques Palumbo, Mariette Rousseau-Vermette, Pierre-Léon Tétreault
Type : Art contemporain
Médium(s) : peinture, sculpture, estampe, photographie, arts numériques, arts textiles
Producteur : Musée du Bas-Saint-Laurent
Commissaire : Charles Bourget, Céline Attanasio, Rébecca Hamilton

Date(s) et lieu(x)

Du 2012-06-21 au 2012-10-08 de 9:00 à 18:00 - Musée du Bas-Saint-Laurent, salle Premier Tech


Présentation de l'exposition

English version will  follow

Les années 70
Le grand virage des arts visuels au Québec à partir de la collection du Musée du Bas-Saint-Laurent


Depuis les années quarante le Québec assiste à une mutation profonde des arts visuels et les années soixante-dix marquent la confirmation du nouveau paradigme: un art visuel libéré des codes et des médiums traditionnels où tout devient possible, du moment où les stratégies formelles mises de l'avant par l'artiste sont en adéquation avec une idéation préalable dans un processus global que l'on nomme démarche artistique. Cette période est particulièrement importante pour notre histoire de l'art. Pour la première fois, notre scène artistique est totalement au diapason des grandes tendances internationales.

Cette période a toutefois peu retenu l'attention des spécialistes et ce projet d'exposition ambitionne de pallier cet état de fait. Conçue à partir de la riche collection du Musée du Bas-Saint-Laurent, l'exposition présentera les aspects les plus importants de cette phase de l'histoire culturelle du Québec. Seules les propositions les plus expérimentales de la décennie - installations, performances, vidéo, etc. - n'ont pu être intégrées dans le projet à cause des difficultés inhérentes à leur conservation muséale.

Les modifications contemporaines du formalisme

Les années soixante-dix poursuivent le renouvellement et la diversification des approches de l'image amorcés durant la décennie précédente. Certaines tendances marquent une continuité avec les courants antérieurs les amenant vers un aboutissement que l'on n'aurait pas imaginé dix ans auparavant, d'autres transforment notre environnement visuel plus en profondeur. L'influence de l'art minimal, le Land Art et l'art conceptuel, l'art optique et l'art cinétique, l'hyperréalisme et le retour de la figuration - psychédélique et autre - l'art technologique; toutes ces formes d'expression visuelles constituent un ensemble complexe, mais non dénué de cohérence. La collection du Musée du Bas-Saint-Laurent comprend des oeuvres des principaux représentants québécois de différents courants qui trouvent leur pleine expression au cours des années soixante-dix. Le parcours proposé par cette exposition ne nous fera pas oublier le lien que partagent les différentes approches artistiques avec l'abstraction géométrique. Un lien commun qui rend les frontières entre ces courants parfois perméables.

Aspects abordés :

  • Art optique et cinétique
  • Un héritage minimaliste, recherches conceptuelles et Land Art
  • Formalisme expressif

Des nouveaux sujets, de nouvelles images

Plusieurs tendances ont marqué l'art visuel de cette décennie. De l'hyperréalisme à l'imagerie psychédélique, l'image est questionnée dans sa forme et dans son contenu dans un projet global de réflexion sur la société de l'image.

Aspects abordés :

  • Les objets et l'hyperréalisme
  • Images psychédéliques
  • Tapisserie

Nouveaux médiums et intégration de la technologie

C'est avec les années soixante que l'on a commencé à questionner la tyrannie des matériaux traditionnels au profit de nouveaux médiums plus industriels comme l'acier en sculpture et l'acrylique en peinture. Les années soixante-dix poursuivent cette exploration en faisant du médium un élément fondamental dans la démarche de l'artiste. Il fait dorénavant partie intégrante de l'énonciation du projet créatif. On assiste donc à la consécration de techniques et de technologies de l'image qui avaient connu peu de succès auparavant. La photographie et la vidéo intègrent le champ de l'art de manière aboutie. D'autres médiums plus conventionnels, souvent associés aux métiers d'art, jouissent d'une réception nouvelle et valorisante.

Aspects abordés :

  • Photographie
  • Art et ordinateur
Présentation au Musée du Bas-Saint-Laurent à l'été 2012 avant sa mise en circulation canadienne.

 
* * * * * * * * * * * * * * * * * English version* * * * * * * * * * * * * * * *


Presentation

THE 70s
The big turnaround of the seventies from the collection of the Musée du Bas-Saint-Laurent

The visual arts in Quebec underwent a profound transformation in the 1940s, and the new paradigm was reaffirmed in the 1970s. In this decade, art was released from traditional codes and materials, making everything possible-as long as the artist's formal strategies remained within the concept articulated in advance in an overall procedure referred to as the artistic process. This period stands out as particularly significant in our artistic journey. For the first time, the art scene in Quebec was marching in step with major world currents.

Yet, this period has received scant attention from art historians, and thus, the exhibition aims to contribute to filling this gap. Based largely on the Musée du Bas-Saint-Laurent's rich collection, the exhibit will cover the most notable aspects of this phase of Quebec's cultural history. Only the more experimental manifestations of the decade such as installations, performance art, and video works could not be included, due to obvious curatorial challenges.

Contemporary modifications to formalism

The 1970s continued with the renewal and diversification of the approaches to the image begun during the preceding decade. Certain tendencies that built upon earlier ones veered in directions unimaginable in the previous decade, while others profoundly transformed our visual environment. The influence of various forms of visual expression-Minimalist Art, Land Art, and Conceptual Art, the Op Art and Kinetic Art movements, Hyperrealism and the return to figurative art (psychedelic or not), and technology-based art-produced a group of work that is complex but not without coherence. The collection of the Musée du Bas-Saint-Laurent includes art works by the leading Quebec representatives of the varied currents that reached their fullest expression in the 1970s. The exhibition design will bring out the relation that these diverse artistic approaches have with geometric abstraction, a shared link that also reveals the permeability of the boundaries between them.

 

  • Op Art and Kinetic Art
  • The Minimalist legacy, conceptual research, and Land Art
  • Formalist expressionism


New subjects, new images

Numerous currents contributed to the originality of visual art in this decade. From Hyperrealism to Psychedelic Art, the image‘s form and content were questioned in an overall reflection on the "image society."

  • Objects and Hyperrealism
  • Psychedelic images
  • Tapestry


New media and the use of technology

It was in the 1960s that artists began to break away from the domination of traditional mediums, favouring new, more industrial materials: steel in sculpture and acrylic in painting. This break-through continued into the seventies when the medium itself came to be viewed as an integral part of the artistic process; henceforth, it would play a fundamental role in the conception of a creative project. This led to the consecration of image techniques and technologies that had previously had little success, with photography and video irrevocably joining the arts as full-fledged disciplines. Other more conventional artistic practices, often associated with handicrafts, gained new authority and respect.

  • Photography
  • Art and the computer