Courriel: Mot de passe:
Mot de passe oublié ?
bouton exposition bouton cyber photo bouton recherche bouton activite bouton artiste bouton derniere nouvelles bouton espace jeunesse
     
   
  Mot-clé




   
 Expositions en cours
 Publiqu'Art
 Itinér'Art (expositions itinérantes)
 Expositions en préparation
 Expositions antérieures (archives)
 Exposer au musée
  Secteurs d'intérêts
  Objectifs de la politique d'exposition
  Salles d'expositions
  Processus de sélection
   
     
     
 
Taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
 
     
     
  Digue de roches  
 
Artiste(s) : Youri Blanchet, Nicolas Paquet
Type : Art contemporain
Médium(s) : installation
Producteur :
Commissaire :

Date(s) et lieu(x)

Du 2010-11-14 au 2010-12-12 - Musée du Bas-Saint-Laurent, Auditorium Bell


Présentation de l'exposition

Les digues de roches. Voilà un sujet banal et surprenant à la fois, mais combien porteur et actuel. Sacrifiées sur l'autel du rendement agricole, elles font de moins en moins partie de notre environnement. Inspiré par le sens profond des choses qui se cache souvent sous des allures anodines, Nicolas Paquet a mis en lumière dans ces œuvres antérieures des éléments fortuits du paysage quotidien comme les « caps de roues » et les chiffres. Désirant pousser plus loin sa réflexion, il s'associe à Youri Blanchet dont la démarche artistique consiste souvent, à la base, en la cueillette d'objets, généralement en métal, mais aussi en matières autres. Ces objets qu'il cumule deviennent un inventaire source de création. Ce processus créatif procure un second souffle de vie, une renaissance à ces objets de récupération. Digue de roches explore un nouveau travail du sens de l'objet, en mettant en relation leur rapport historique et archéologique, deux approches récurrentes dans la démarche des deux artistes.

Ensemble, Nicolas Paquet et Youri Blanchet conçoivent donc un espace inédit dans le but de dévoiler les différentes facettes d'un patrimoine territorial oublié. Ils jouent avec les rapports de temps et de taille afin de désarçonner le spectateur. L'installation propose ainsi une vue magnifiée et plus que réelle de ce que l'on ne voit plus, à la croisée de l'approche documentaire et de l'installation sculpturale.



 
     
     
   
     
   

Vue partielle de l'installation