Courriel: Mot de passe:
Mot de passe oublié ?
  Qui sommes-nous?
  Membres et amis
  Nos partenaires
  Faire un don
  Bulletin électronique
  Boutique
  Pour nous joindre
bouton exposition bouton cyber photo bouton recherche bouton activite bouton artiste bouton derniere nouvelles bouton espace jeunesse
     
   
  Mot-clé




   
 Expositions en cours
 Publiqu'Art
 Itinér'Art (expositions itinérantes)
 Expositions en préparation
 Expositions antérieures (archives)
 Exposer au musée
  Secteurs d'intérêts
  Objectifs de la politique d'exposition
  Salles d'expositions
  Processus de sélection
   
     
     
 
Taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
 
     
     
  Le Hérault  
 
Artiste(s) : Ulysse Comtois
Médium(s) : sculpture
Année d'inauguration : 2001
Localisation :

Les Jardins du Musée, 300 rue Saint-Pierre, Rivière-du-Loup


Date de création : 1986
Matériaux : métal, acier soudé et peint
Dimensions : 213 x 92 x 92 cm
Donateur : Monsieur Gérard Charron

Présentation de l'oeuvre

Cette œuvre de métal composée de pièces soudées de manière accumulative génère un effet d'ambiguïté, oscillant entre l'organique et le mécanique. Les éléments s'agencent en effet de manière quasi aléatoire comme une croissance végétale alors la rigidité générale de l'ensemble, la texture métallique et la couleur industrielle s'oppose à cette première impression.

Ulysse Comtois est né à Granby en 1931 et décède à Montréal en 1999. Après un bref passage à l'École des beaux-arts en 1949, il fréquente les Automatistes au début des années cinquante et expose avec eux au milieu de la décennie. Rapidement, il se distancie du groupe et développe une production personnelle tant picturale que sculpturale. En 1968, il représente le Canada à la Biennale de Venise et en 1978, il remporte le prestigieux prix Paul-Émile Borduas.

* * *

This work in metal whose parts are progressively soldered on produces an ambiguous effect, oscillating between the organic and the mechanical. Our first impression of elements put together arbitrarily, somewhat like plant growth, contrasts with the work's rigidity, its metallic texture, and its industrial colour tone.

Ulysse Comtois was born in Granby in 1931 and died in Montreal in 1999. After a brief stint at the École des beaux-arts in Montreal in 1949, he frequented the automatiste artists at the beginning of the 1950s and exhibited with them in the middle of that decade. Shortly afterwards, he left the group to develop his personal style in painting and sculpture. In 1968, he represented Canada at the Venice Biennale, and was awarded the prestigious Paul-Émile Borduas prize in 1978.



 
     
     
   
     
   

Le Hérault