Mot de passe oublié ?
     
 Expositions en cours
 Publiqu'Art
 Itinér'Art (expositions itinérantes)
 Expositions en préparation
 Expositions antérieures (archives)
 Exposer au musée
  Secteurs d'intérêts
  Objectifs de la politique d'exposition
  Salles d'expositions
  Processus de sélection
   
     
     
 
Taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
 
     
  Post-it virtuel - 365 jours, 365 sculptures  
 
Artiste(s) : Rino Côté
Type : Art contemporain
Médium(s) : sculpture
Producteur :
Commissaire :

Date(s) et lieu(x)

Du 2016-04-03 au 2016-05-29 - Musée du Bas-Saint-Laurent, salle Premier Tech


Présentation de l'exposition

Les technologies numériques sont devenues omniprésentes dans nos vies, que ce soit l’ordinateur, la tablette électronique ou le téléphone intelligent, plusieurs ne sauraient maintenant s’en passer. Il va de soi que celles-ci se sont également insinuées dans les sphères de la création et de nombreux programmes ont été créées afin d’être utilisés comme outils facilitateurs pour les artistes. Ils viennent ainsi faire concurrence à l’incontournable planche à dessin et autres maquettes maison dans le processus d’élaboration des œuvres. 

 

Pour la réalisation de l’exposition Post-it virtuel – 365 jours, 365 sculptures, Rino Côté s’est intéressé à ces technologies et plus particulièrement à leur impact sur son processus de création. Ces nouveaux outils, par leurs paramètres distinctifs, amènent inévitablement à penser la sculpture autrement. Plutôt que de manipuler physiquement la matière, les modelages sont réalisés sur écran et même le produit fini peut être créé à l’aide des technologies, avec une imprimante 3D par exemple. Comme le souligne l’artiste, cette influence peut modifier plusieurs choses sur les plans de la conception, de la fabrication et aussi de l’esthétique de l’œuvre. Celui-ci a d’ailleurs l’habitude de travailler avec des logiciels de création avancés. En 2009, il crée notamment l’œuvre d’art public Sérendipité à l’aide de plusieurs programmes, dont un scanner et une imprimante 3D.

 

Pour ce projet, il décide plutôt d’utiliser une technologie minimaliste de faible capacité afin de maximiser l’instantanéité, la portabilité et l’intuitivité de l’acte de création. Son attention s’est portée sur une application permettant de faire des modelages virtuels en 3D, iDough. Sur une période d’un an, du 1er juin 2012 au 31 mai 2013, l’artiste s’est imposé des contraintes fixes afin de créer une sculpture virtuelle 3D par jour à l’aide de ce programme. En utilisant l’application sur un iPhone ou un iPod Touch, les 365 sculptures ont ainsi été créées à partir d’une sphère initiale, à l’aide des douze outils de sculptures permis par l’application et dans un maximum d’une heure de modelage. L’impression en 3D des sculptures qui ont entre 2 et 20 cm de diamètre a été réalisée l’année suivante.

 

Ce logiciel très simple s’impose alors comme un bloc-notes prêt à recevoir des croquis, ou plutôt dans le cas de la sculpture, à une boule de pâte à modeler de 100 grammes prête à recevoir le premier jet de créativité.


Natif de Rivière-du-Loup, Rino Côté vit aujourd’hui à Longueuil. Il détient un baccalauréat en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal. Il a entrepris en 2013 une maîtrise en design numérique et animation 3D du Centre NAD de l’Université du Québec à Chicoutimi. Rino Côté a participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives. En 2005 et 2010, il a notamment participé aux deux éditions de l’exposition extérieure Nature trouée présentée au parc des Chutes de Rivière-du-Loup par VOIR À L’EST / ART CONTEMPORAIN. Son exposition Post-it virtuel – 365 jours, 365 sculptures a également été présentée en 2014 à la Maison de la culture de Longueuil. En plus de son travail artistique, Rino Côté est coordonnateur en recherche et développement au département d’accessoires et de costumes du Cirque du Soleil. Il est membre de VOIR À L’EST / ART CONTEMPORAIN.


Rébecca Hamilton, conservatrice de l’art contemporain


Consulter aussi la capsule vidéo de la Fabrique culturelle de Télé-Québec. 



 
     
     
   
     
   

© Autoportrait avec coquillage, 2013

Photo : Rino Côté