Mot de passe oublié ?
     
 Expositions en cours
 Publiqu'Art
 Itinér'Art (expositions itinérantes)
 Expositions en préparation
 Expositions antérieures (archives)
 Exposer au musée
  Secteurs d'intérêts
  Objectifs de la politique d'exposition
  Salles d'expositions
  Processus de sélection
   
     
     
 
Taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
 
     
  Lieux de passage  
 
Artiste(s) : José Luis Torres
Type : Art contemporain
Médium(s) : installation
Producteur :
Commissaire :

Date(s) et lieu(x)

Du 2011-03-27 au 2011-06-05 - Musée du Bas-Saint-Laurent, EXERGUE


Présentation de l'exposition

Le fait de changer de culture, en délaissant une partie de la sienne, a conduit José Luis Torres à s'interroger sur des notions de croisement de territoires, la perméabilité de l'individu par rapport à une collectivité et à celle de la collectivité face à un individu.

Partant du fait que la quête d'un chez-soi et la notion d'exil sont les conditions mêmes de l'existence, l'œuvre atteste que nos déplacements nous obligent à reconstruire constamment notre univers. La mobilité est perçue non pas en fonction de la sensation mélancolique du départ mais au contraire, de la dimension stimulante de la découverte, un geste tiré du transitoire qui s'intègre au lieu dans sa fonction temporaire. Lieux de passage est une intervention in-situ en lien avec cette notion de déplacement. L'interaction avec le spectateur est à la base de son articulation, à partir d'une chorégraphie aléatoire formée par l'ensemble des promeneurs.

Une courte période de montage résidence est proposée avant l'exposition pour favoriser la rencontre et l'échange avec les élèves, les professionnels et le public local à l'occasion d'un atelier, d'une présentation ou d'une visite de l'exposition en cours de montage.

Né en Argentine en 1968, Torres réside et travaille au Québec depuis 2003, actuellement à Montmagny. Il a fait des études en beaux-arts, en intégration des arts à l'architecture et à l'environnement, et en architecture paysagiste, à Cordoba. Sa pratique s'articule autour des dimensions mobiles, telle une allégorie de sa propre existence.

Montage résidence les 24 et 25 mars

Communiqué et invitation.



 
     
     
   
     
   


Espace d'échange lors de sa présentation au Centre Eaton, Art souterrain, Montréal, 2010
Bois - 7,20 x 4,60 x 0,60 m